Doctorales de la société française des sciences de l’information et de la communication

p. 347-348

Text

  • Facsimile (PDF – 76k)
  • XML TEI

Les Doctorales bisannuelles organisées par la société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC) ont eu lieu les 12, 13 et 14 juin 2019 à Mulhouse et Bâle, avec le concours de la M2A, de la Région Grand Est, de NovaTris et de la commission recherche de l’université de Haute-Alsace1. Ce deuxième temps fort, en alternance avec le congrès national bisannuel, de la communauté française des sciences de l’information et de la communication a changé de dimension cette année en s’internationalisant et en profitant de la nature transfrontalière du Rhin supérieur. À la fois à l’université de Haute-Alsace (Campus Fonderie) et à l’université de Bâle (Alte Universität), l’événement a été possible grâce aux partenariats avec la Société Suisse des Sciences de la Communication et des Médias (SSCM) et la Deutsche Gesellschaft für Publizistik- und Kommunikationswissenschaft (DGPuK). Il est à espérer que cette dynamique internationale continuera de s’amplifier à l’avenir pour le bénéfice des jeunes chercheurs.

L’objectif de ces doctorales était triple :

  • favoriser les échanges et débats bienveillants entre jeunes chercheurs et collègues expérimentés, mais également entre doctorants, afin de renforcer la communauté actuelle et préparer celle de demain ;

  • découvrir de nouveaux objets de recherche portés par les thèses en cours (communication organisationnelle et territoriale, publique et culturelle ; design ; culture numérique ; usages et pratiques des médias numériques ; open-édition; data-journalisme ; media logics ; humanités numériques; production et analyse de traces ; enjeu des données numériques ; littératie médiatique et éducation aux médias ; méthodes digitales ; matérialisme numérique ; approches socio-économiques de la communication et des médias; etc.) et en légitimer l’approche communicationnelle ;

  • revenir ensemble sur les compétences et approches propres aux sciences de l’information et de la communication, en développant en particulier un regard international et transfrontalier pour mieux connaître l’environnement scientifique des pays partenaires et renforcer les compétences des doctorants à cet égard.

Pendant trois jours, plus de soixante-dix doctorants des trois pays (Allemagne, France, Suisse) ont présenté leurs travaux afin de profiter des conseils avisés de pairs plus avancés et participé aux ateliers proposés. La présentation des travaux a permis aux doctorants d’être confrontés à d’autres approches, de développer l’argumentation de leur démarche, d’approfondir leur recherche et d’être immergés dans la communauté. Pour les chercheurs confirmés, venus les écouter et les soutenir, ces présentations sont toujours l’occasion de s’informer sur les objets de recherche émergents, de s’enrichir de problématiques différentes et de renouveler méthodologies et paradigmes de réflexion. Autre nouveauté et temps fort de cette édition : un programme culturel spécialement élaboré pour cet événement scientifique et qui jetait des ponts entre scientifiques et artistes en interrogeant leurs paradigmes respectifs a ponctué les échanges.

1 Le programme complet est disponible sur le site internet de la Société française des Sciences de l’Information et de la Communication.

Notes

1 Le programme complet est disponible sur le site internet de la Société française des Sciences de l’Information et de la Communication.

References

Bibliographical reference

« Doctorales de la société française des sciences de l’information et de la communication », Revue du Rhin supérieur, 1 | 2019, 347-348.

Electronic reference

« Doctorales de la société française des sciences de l’information et de la communication », Revue du Rhin supérieur [Online], 1 | 2019, Online since 01 novembre 2019, connection on 25 juillet 2024. URL : https://www.ouvroir.fr/rrs/index.php?id=123

Copyright

Licence Creative Commons – Attribution – Partage dans les même conditions 4.0 International (CC BY-SA 4.0)