Approches croisées | Séminaire Jeunes chercheurs

p. 133-137

Outline

Text

  • Facsimile (PDF – 106k)
  • XML TEI

Après deux séminaires thématiques coordonnés successivement par les axes « Histoire et patrimoine de l’industrie » et « Territoires intelligents », et ce sans remettre en cause le principe d’un séminaire thématique annuel coordonné par un axe – l’axe « Espaces publics et circulations internationales » portera en 2021-2022 un séminaire thématique consacré aux circulations techniques – il a été décidé, en cette année particulière, de remplacer le séminaire thématique par un séminaire consacré à la nouvelle génération de chercheurs du CRÉSAT. Étudiants de master, doctorants et post-doctorants ont ainsi été invités à venir présenter, individuellement ou à plusieurs voix, leurs travaux dans un esprit pluridisciplinaire et sous le contrôle et modération de chercheurs titulaires du laboratoire afin de féconder leurs recherches par cette approche croisée et faire valider de premières hypothèses par la communauté scientifique.

Ce séminaire « Jeunes Chercheurs » s’est révélé d’autant plus opportun, au seuil de l’année 2021, que le CRÉSAT a été lauréat de nombreux programmes de recherches, suscitant le recrutement de post-doctorants1, permettant le financement d’entreprises doctorales et multipliant donc cette catégorie de chercheurs. Par ailleurs, chaque intervention s’est située dans le sillage des chantiers qui caractérisent le laboratoire depuis ses origines, qu’il s’agisse du patrimoine matériel et immatériel, des enjeux environnementaux et territoriaux, de la coopération transfrontalière ou, en continuité avec la thématique du séminaire 2018-2019, de la désindustrialisation du Haut-Rhin2.

12 février 2021 | Une histoire politique et culturelle des musées alsaciens de 1870 à 1950

Mathilde Haentzler 3, diplômée en Master 2 d’histoire de l’art, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne

Malgré l’abondante littérature consacrée à l’histoire des musées ainsi que le développement relativement récent d’études consacrées au patrimoine culturel lors des conflits armés, l’histoire des musées en Alsace demeure incomplète. Certaines institutions ont déjà fait l’objet de travaux de recherche (musées de Strasbourg ou de Colmar), mais l’historiographie demeure silencieuse pour la plupart des musées alsaciens qui ont pourtant été fortement impactés durant cette période historique. Cette séance a été l’occasion de présenter un nouveau projet de recherche : restituer l’histoire de ces musées en s’intéressant à la période des conflits armés et à leurs conséquences sur les collections muséales, ainsi qu’aux questions identitaires et mémorielles soulevées par les changements d’appartenance nationale successifs.

19 février 2021 | Les essais nucléaires en Polynésie française, une approche mémorielle

Alexix Vrignon, chercheur post-doctoral, CRÉSAT / Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (MSHP)

Entre 1966 et 1996, 193 essais nucléaires ont été effectués en Polynésie française. Pour autant, la fermeture définitive du Centre d’Expérimentation du Pacifique (CEP) n’entraîne pas la fin des débats et des controverses autour du fait nucléaire en Polynésie ni celle de ses conséquences sanitaires, environnementales ou encore économiques, ce dont témoigne le projet de création d’un centre de mémoire à Papeete mais aussi la mise en place du programme « Histoire et mémoires des essais nucléaires en Polynésie française » (CRESAT/MSHP) porté par Renaud Meltz et financé par le gouvernement polynésien4.

10 mars 2021 | L’entreprise sous influence normative : les fonctions de la responsabilité sociale dans la crise sanitaire

Stéphane Poirot, doctorante en droit, Université de Strasbourg

La crise sanitaire et sociale mondiale redessine les contours de l’entreprise et l’invite à coopérer étroitement avec l’État. Les organisations intergouvernementales promeuvent depuis les années 2000 l’adoption des normes de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) qui sont plus que jamais d’actualité. Celles-ci permettent aux entreprises d’instaurer des politiques en faveur d’un équilibre entre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, et in fine de répondre à l’urgence sanitaire. Ce contexte particulier remet en jeu les intérêts privés économiques et la recherche d’un « intérêt général » mondial. De fait, un retour à une philosophie plus humaniste de l’entreprise pose la question de sa redéfinition.

25 mars 2021 | Les rapports presse-politique sous la Révolution. Le gouvernement français et les médias, 1792-1895

Nina Pösch, doctorante en histoire, Université de Haute-Alsace / Université d’Ausbourg

La Révolution française change de manière fondamentale le cadre juridique de la presse périodique, supprimant la censure et le système de privilèges de l’Ancien Régime tout en imposant de nouvelles limites à la transmission des informations et des opinions. Ces développements rapides entraînent de nouveaux problèmes pour les autorités et l’administration, forçant le gouvernement révolutionnaire et les acteurs politiques à se positionner face à la presse, à interagir avec elle, à l’encadrer mais tout en leur permettant de l’utiliser à des fins politiques.

7 avril 2021 | L’Euroairport Bâle Mulhouse, un modèle de coopération transfrontalière

Sébastien Tibeyrenc, étudiant en Master 1 d’histoire, Université de Strasbourg

Seul aéroport binational au monde, l’Euroairport de Bâle-Mulhouse, qui a connu un pic de fréquentation exceptionnel en 2019 (plus de 9 millions de passagers), est aujourd’hui un outil indispensable au service de l’économie d’un territoire transfrontalier comprenant le sud de l’Alsace, le nord-est de la Suisse et le sud-ouest de l’Allemagne. Né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à l’initiative des élites bâloises, régi par la convention binationale de juillet 1949, il connait d’abord, jusqu’en 1970, une première phase de développement. Par la suite, dans un contexte marqué par le développement de la coopération transfrontalière et grâce à l’action de Jacques-Henry Gros qui en préside le conseil d’administration de 1968 à 1984, la plateforme connait une croissance importante : construction d’une nouvelle piste susceptible d’accueillir des gros porteurs, amélioration de la desserte autoroutière, développement du fret, arrivée de nouvelles compagnies aériennes et d’entreprises de maintenance.

7 avril 2021 | La naissance d’un mouvement antinucléaire transfrontalier dans le Rhin Supérieur (années 1950 – milieu des années 1970)

Valéry Bordois, doctorant en histoire contemporaine, Université de Haute-Alsace

L’analyse fine des archives militantes mais aussi des sources préfectorales et policières permet de retracer la manière dont la contestation antinucléaire dans le Rhin Supérieur a pu faire émerger non seulement la perception mais aussi l’organisation d’un territoire militant à l’échelle transfrontalière. La constitution d’un répertoire prosopographique permet d’identifier différentes mouvances militantes depuis la contestation de l’atome militaire, menée à partir des années 1950 par le Mouvement de la Paix, jusqu’au démarrage du mouvement contre les centrales qui prend au tournant des années 1970 une ampleur et des formes inédites contre les projets de Kaiseraugst (Suisse), de Fessenheim (France), puis de Breisach et de Wyhl (Allemagne). On peut alors repérer et comparer les logiques d’engagement de part et d’autre de la frontière, mais aussi la circulation et la participation concrète des militants. Ainsi, la création d’une fédération, celle des Badisch-Elsässische Bürgerinitiativen regroupant une vingtaine de comités des deux régions en 1974 illustre une forme de consécration de cette première coopération qui a su mobiliser les populations autour d’une cause commune, celle d’un territoire à protéger. Elle a aussi contribué à un rapprochement franco-allemand par le tissage de liens individuels très profonds entre les militants des deux pays, appelés à survivre à l’essoufflement du mouvement en lui-même, ce dont témoigne la persistance commémorative notamment en milieu rural.

27 mai 2021 | Enjeux et politiques d’adaptation de l’agriculture au changement climatique dans le Rhin Supérieur

Gaël Bonhert, doctorant en géographie, Université de Haute-Alsace

Alors que les conséquences du changement climatique se manifestent déjà et qu’il devient de plus en plus compliqué de limiter celui-ci, les systèmes agro-alimentaires doivent s’adapter. Ce défi est particulièrement important dans le Rhin Supérieur du fait de son dynamisme agricole et de l’ampleur des changements climatiques régionaux. Dans l’objectif de favoriser les démarches d’adaptation, des pratiques d’adaptation, ainsi que des convergences et divergences entre filières et pays, ont été identifiées lors d’entretiens semi-directifs avec des acteurs des filières grandes cultures, viticulture et bière en France, Allemagne et Suisse.

1 Alexis Vrignon pour le programme « Histoire et mémoires du Centre d’Expérimentation du Pacifique » porté par Renaud Meltz (voir Revue du Rhin

2 Régis Boulat (coord.), Cinquante ans de désindustrialisation de désindustrialisation années 1960-années 2010, dossier de : Revue du Rhin supérieur

3 Mathilde Haenztler a obtenu en 2021 un contrat doctoral pour une thèse en histoire de l’art consacrée à l’histoire des musées en Alsace, sous la

4 « Histoire et mémoires du Centre d’Expérimentation du Pacifique », Revue du Rhin supérieur, 1 (2019), p. 326-330.

Notes

1 Alexis Vrignon pour le programme « Histoire et mémoires du Centre d’Expérimentation du Pacifique » porté par Renaud Meltz (voir Revue du Rhin Supérieur, 1 (2019), p. 326-330), ; Audrey Sérandour pour le programme « NuclearScale. Objectiver les échelles des territoires nucléaires » porté par Teva Meyer (voir Revue du Rhin Supérieur, 2 (2020), p. 202).

2 Régis Boulat (coord.), Cinquante ans de désindustrialisation de désindustrialisation années 1960-années 2010, dossier de : Revue du Rhin supérieur, 1 (2019).

3 Mathilde Haenztler a obtenu en 2021 un contrat doctoral pour une thèse en histoire de l’art consacrée à l’histoire des musées en Alsace, sous la direction d’Aziza Gril-Mariotte (Université de Haute-Alsace, CRÉSAT) et d’Alexandre Kostka (Université de Strasbourg, SAGE).

4 « Histoire et mémoires du Centre d’Expérimentation du Pacifique », Revue du Rhin supérieur, 1 (2019), p. 326-330.

References

Bibliographical reference

« Approches croisées | Séminaire Jeunes chercheurs », Revue du Rhin supérieur, 3 | 2021, 133-137.

Electronic reference

« Approches croisées | Séminaire Jeunes chercheurs », Revue du Rhin supérieur [Online], 3 | 2021, Online since 13 décembre 2021, connection on 29 janvier 2023. URL : https://www.ouvroir.fr/rrs/index.php?id=202

Copyright

Licence Creative Commons – Attribution – Partage dans les même conditions 4.0 International (CC BY-SA 4.0)