Alternance entre apprentissages en classe et hors classe pour des élèves de FLE en Grèce en 2022. Effets observés par deux enseignants utilisant le matériel didactique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

DOI : 10.57086/dfles.884

p. 171-187

Abstracts

La mise en place d’une formation hybride dans le domaine de l’enseignement du FLE requiert une réflexion approfondie et une réorganisation des méthodes pédagogiques existantes. Ce processus implique une remise en question des pratiques traditionnelles, une préparation minutieuse des enseignants et une planification rigoureuse des activités pédagogiques à mettre en œuvre avant le début de la formation. Dans le cadre de cet article, les réactions de deux enseignants de FLE grecs ainsi que les impressions des vingt-quatre apprenants sont examinées suite à la mise en pratique du dispositif de formation hybride intitulé « Victor Hugo, un homme, une histoire » en classe de FLE de l’école de langue française et de culture ABC-Lesbos en Grèce, au niveau B2 accompli et vers C1 du CECRL sur une longue période (janvier-mars 2022). L’objectif est de bien cerner l’idée d’un renouvellement des pratiques en classe de FLE en présence et à distance, en classe et hors de la classe, insistant sur la complémentarité de la langue, de la littérature, des outils numériques et sur l’enrichissement de l’apprentissage de la langue par la culture.

The implementation of hybrid training in the field of FLE teaching requires in-depth reflection and reorganization of existing teaching methods. This process involves questioning traditional practices, careful preparation of teachers, and rigorous planning of educational activities to be implemented before the start of training. As part of this article, the reactions of FLE teachers in Greece as well as the impressions of learners are examined following the implementation of a hybrid training system entitled “Victor Hugo, a man, a story” in a classroom of French as a Foreign Language (B2 Level towards C1 of the CEFR). The aim is to understand more clearly the renewal of practices in the face-to-face and on-line language classroom, with an emphasis on the complementarity of language, literature, and digital tools as well as the enriching experience of language learning through culture.

Index

Mots-clés

formation (hybride), séquence numérique, classe de FLE, dimension innovante

Keywords

hybrid training, digital sequence, FLE class, innovative dimension

Sections

Retour d’expérience

Outline

Text

  • Facsimile (PDF – 1,1M)
  • XML TEI

Introduction

La formation hybride peut être considérée comme une approche pédagogique renouvelée alternant des activités de formation accomplies en présence et à distance de manière synchrone ou asynchrone. Selon Nissen (2019), l’articulation du présentiel et du distanciel doit s’appuyer sur un scénario pédagogique garantissant la cohérence de la formation malgré la mobilisation de supports numériques variés. D’autres éléments sont à prendre en compte dans la formation hybride, comme par exemple, la planification des activités sous-tendue par les dimensions cognitive, affective et métacognitive (Garrison & Vaughan, 2008). L’utilisation d’un environnement technopédagogique implique des enjeux de médiation et de médiatisation ce qui signifie que les dispositifs hybrides doivent accorder une place importante « aux objectifs réflexifs et relationnels en proposant des outils d’aide à l’apprentissage, de communication et de collaboration » (Peraya & coll., 2012, p. 153-154) ainsi qu’à l’accompagnement et à la médiatisation des contenus.

Notre contribution propose d’examiner si le dispositif hybride, en l’occurrence, le dispositif de formation hybride : « Victor Hugo, un homme, une histoire »1 (https://lalitteratureenclassefle.jimdofree.com/) pointe vers des caractéristiques essentielles novatrices en pratique didactique du FLE et de la littérature grâce à l’intégration des environnements numériques. Notre propos sera de synthétiser et d’exposer les effets perçus par les enseignants responsables de ce nouvel enseignement et des apprenants qui ont suivi cette formation.

1. Méthodologie de recherche

1.1. Les outils

Nous avons choisi l’étude de cas afin d’avoir un ensemble d’informations émergeant d’un cas choisi, une classe de FLE en Grèce. À cela s’ajoute le paradigme interprétatif pour des significations permettant de rattacher certains phénomènes visibles à des processus moins perceptibles par une « lecture » de ces phénomènes comme le suggèrent Huberman & Miles (1991). Nous avons mobilisé la fiche de synthèse d’entretien, le codage des notes et le codage thématique pour repérer des régularités éventuelles. La pratique réflexive a permis de collecter d’autres éléments et d’étudier les relations entre eux afin de condenser les données et de les rendre intelligibles (voir annexes 1 et 2)2. De cette manière, l’alternance entre les activités en présentiel et les activités à distance, l’accompagnement de l’apprenant tout au long du dispositif, la médiatisation de la méthodologie et les contenus, l’effet sur l’apprentissage et l’ouverture méthodologique du dispositif aux apprenants ont pu être vérifiés.

1.2. Les participants

Adaptée au niveau de compétence linguistique des apprenants (B2 accompli-C1) et à leur âge (14-15 ans), la formation a été mise en œuvre de deux manières distinctes dans les locaux de l’école ABC-Lesbos3, spécialisée en langue française et culture. Cela a impliqué une distribution de modalités d’organisation de l’enseignement et de l’apprentissage à travers trois continuums « lieu-action-temps » (Meyer & coll., 2020) :

  •  dans la salle de classe équipée de tous les outils numériques indispensables et sous la direction entière de l’enseignant en suivant la séquence pédagogique étape par étape à l’aide de la Fiche-enseignant et de la Fiche-apprenant (disponible sur : https://lalitteratureenclassefle.jimdofree.com/) en accomplissant certaines activités hors de la classe ;
  • dans la salle d’informatique en pleine autonomie des apprenants grâce à la séquence médiatisée : https://lalitteratureenclassefle.jimdofree.com et avec l’accompagnement de l’enseignant en cas de nécessité (environnement d’apprentissage hybride).

Les deux enseignants de notre école ont choisi la manière de la mise en œuvre de la formation proposée sur la base d’un accord mutuel. Ils ont commencé l’exploitation en même temps, début janvier 2022 et ils l’ont accomplie fin mars 2022 en respectant la Fiche-calendrier qui leur a été remise. La place prépondérante accordée au rôle des acteurs et à la précision du contexte, ainsi que l’utilisation des outils tels que les fiches techniques d’activité, les grilles d’évaluation et le matériel numérique finement adapté aux pratiques, nous ont fourni des données significatives. Ces données ont permis de comprendre la manière dont les enseignants et les apprenants ont abordé une nouvelle situation d’enseignement-apprentissage du FLE et leur analyse a contribué à une perspective plus réflexive

2. Dispositif hybride : La séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

Directrice de l’école de langue et de culture française : ABC-Lesbos, nous avons décidé de participer à l’hommage aux auteurs français organisé par l’Institut français de Grèce et destiné aux apprenants de français langue étrangère. Toutes les écoles et les centres de langues où est enseigné le français langue étrangère pouvaient choisir un auteur et présenter sa vie et son œuvre lors d’une séance commune à l’auditorium de l’Institut. Il nous semblait pertinent d’impliquer au maximum nos apprenants dans la recherche et la coconstruction d’information. Notre dispositif de formation hybride : « Victor Hugo, un homme, une histoire » comporte des étapes de travail collaboratif qui accordent une autonomie relative aux apprenants et des activités en présence aussi bien qu’à distance qui se centrent plutôt sur l’exploitation de faits littéraires à l’aide des ressources numériques, ceci dans l’objectif de la tâche finale, à savoir un exposé d’une quinzaine de minutes. La séquence a été proposée à un public d’adolescents de 14-15 ans ayant validé le niveau B2. L’ensemble de la séquence est disponible sur le site internet https://lalitteratureenclassefle.jimdofree.com/.

3. Expérimentation du dispositif pédagogique

Cette partie s’intéresse à problématiser l’usage des nouveaux matériaux en classe de FLE et la considération donnée à l’apprentissage hybride afin de préparer le terrain, d’examiner l’effet réel de cette modélisation et d’analyser les apports portant sur les pratiques didactico-pédagogiques en classe de FLE à l’ère actuelle. En effet, nous avons pensé différemment cette formation et son déploiement en classe de FLE. Elle est basée sur la scénarisation du cours incluant des tâches et des sous tâches à être accomplies par les apprenants afin de rendre l’apprentissage de la langue efficace, attrayant, porteur de sens qui contribuera au développement des compétences linguistiques et sociolinguistiques par l’étude du texte littéraire. Nous profitons du scénario écrit dont le déroulé pédagogique s’inscrit aussi bien dans la modalité présentielle que distancielle pour atteindre ses objectifs.

Deux approches distinctes ont été envisagées pour mettre en œuvre la séquence pédagogique visant un apprentissage hybride du FLE avec des dimensions innovantes : le cours dans la salle de classe et le cours dans un environnement numérique. Ces deux approches différenciées de la mise en œuvre de cette formation ont été appréhendées selon quatre perspectives : la perspective des acteurs (apprenants et enseignants), la perspective spatiale (en classe et/ou hors de la classe), la perspective temporelle (temps d’engagement par les apprenants et les enseignants) et la perspective des outils (instruments, médias, séquence numérique) que suggèrent les auteurs Meyer et coll. (2020, p. 4). Elles nous permettent d’avoir des données, des informations sur l’utilité, l’utilisabilité et l’acceptabilité au croisement de l’enseignement de la littérature, de la langue-culture, de l’usage des TICE en FLE qui sont analysées pour confirmer ou infirmer les hypothèses de notre recherche. Notre observation et notre analyse ont porté aussi bien sur l’articulation présence-distance, la médiatisation, l’interaction, la médiation, l’ouverture et l’accompagnement qui constituent les composantes de notre modèle didactique que sur les proximités : technologique, spatiale, organisationnelle, systémique, cognitive et relationnelle afin que ces deux mises en œuvre de la formation assurent l’implication des apprenants et la cohérence de la réalisation de cette formation (Paquelin, 2014). Finalement, nous avons voulu observer les effets différenciés sur la perception de l’apprentissage dans un environnement traditionnel (la salle de classe), de l’apprentissage dans un environnement médiatisé et de les mettre en lien avec ces deux modalités singulières de la mise en pratique du dispositif ainsi que de l’atteinte des objectifs fixés.

4. Évaluation de l’efficacité du dispositif hybride

Dans cette section, nous proposons de revenir sur différents principes qui ont guidé la conception et la mise en œuvre de notre dispositif hybride et de les évaluer grâce aux remarques en continu des deux enseignants qui ont assuré le déroulement de la séquence en 2022. D’un point de vue pratique, ces derniers ont consigné leurs observations dans des fiches à la fin de chaque étape et ont aussi échangé avec nous concernant la conception de la séquence et les principaux effets induits par la formation expérimentée.

4.1. Enseignement hybride – Séquence pédagogique

Les enseignants ont manifesté leur entière satisfaction quant à l’adéquation du matériel/produit et à son impact sur l’enseignement-apprentissage du FLE :

Tableau 1 : Évaluation du dispositif expérimenté par les enseignants (Taux de satisfaction % – moyenne)

  En classe En salle informatique
Construction 95 % 93 %
Alternance 90 % 92,5 %
Application 93 % 96 %
Signifiance 98 % 98 %
Cohérence 98 % 98 %
Transfert 96 % 98 %
Mobilisation et planification des ressources 95 % 96 %
Investigation de l’apprenant 94 % 94 %
Régulation entre la situation de l’enseignement et celle de l’apprentissage prétendus 96 % 96 %

De plus, ils ont fait part de leur plaisir à mettre en pratique ces nouvelles méthodes pédagogiques malgré la complexité inhérente à leur adoption. Selon leurs retours, la complexité de ces propositions didactiques n’était pas un obstacle à leur application, mais plutôt un défi stimulant. Une synthèse des commentaires et des remarques suite aux exploitations de la séquence didactique fait ressortir certaines spécificités liées à l’alternance entre le mode présentiel et le mode distanciel, que nous avons consignées dans le schéma suivant en nous inspirant de Deschryver (2011).

Schéma 1 : Formation hybride – la séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

Image

Le lien étroit entre les modes présentiel et distanciel, conjugué à l’accompagnement attentif des enseignants et à la flexibilité inhérente à l’utilisation des technologies numériques, a considérablement renforcé l’engagement des apprenants. Les principes fondamentaux du système de motivation et du processus d’apprentissage, la combinaison judicieuse de l’activité et de la réflexion, la responsabilité collective de la classe dans la réalisation des tâches et sous-tâches, la possibilité d’initiatives individuelles, l’encouragement constant, ainsi que l’instauration d’une intensité et d’une progressivité dans le processus d’apprentissage, semblent être corroborés par l’évaluation des enseignants :

Tableau 2 : Grille d’évaluation du dispositif hybride : la séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

Formation hybride – la séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »
Séquence pédagogique en ligne / 13 11
Dimensions pédagogiques de la séquence (/9)  
Objectifs, modalités d’évaluation, types d’aides, adaptation au public, modalités d’accompagnement, utilisation du lexique spécialisé, consigne 8,5
Ergonomie du site (/4)  
Interface, navigation, structuration, interactivité, types de données (audio, vidéo, texte), utilisation du lexique spécialisé 3,5
Fiche technique, scénario pédagogique / 7 5,5
Description (/2) 1,5
Contexte (objectifs, prérequis, public) / 1  
Déroulement de la séquence / 1  
(Fiches pour l’apprenant, pour l’enseignant)  
Intégration pédagogique (/5) 4
Scénarisation (pertinence par rapport au public, cohérence des tâches, adéquation aux objectifs, modalités de travail, retour, évaluation, etc.) / 3  
Valeur ajoutée du multimédia / 2  

Ils ont relevé que cette modalité de travail constituait une nouveauté pour eux, mais ont souligné qu’elle n’engendrait pas de surcharge de travail, grâce à la cohérence du scénario pédagogique et à l’hybridation de la structure du dispositif didactique, qui proposait diverses options spatiopédagogiques. Les enseignants ont également pris conscience de la nécessité de s’adapter à ces nouveaux environnements, combinant la littérature et le numérique, tout en ajustant leur approche aux besoins et aux attentes des apprenants-acteurs engagés dans le processus d’apprentissage. Il est à noter que le rôle des enseignants connait une évolution en fonction du mode d’enseignement. Leurs fonctions différenciées dans les contextes d’application de la formation, que ce soit dans un espace traditionnel ou médiatisé, sont illustrées de manière détaillée dans le tableau de l’annexe 3. Ils notent que, dans un environnement plaisant et motivant, les activités structurées en tâches et sous-tâches convergent avec l’interaction et le développement des compétences linguistiques, sociales, et des valeurs humaines. L’alternance entre les activités de lecture et d’exploitation, qu’elles soient réalisées en présentiel ou à distance, de manière individuelle ou collaborative, combinées aux activités métatextuelles (réflexives, analytiques) et hypertextuelles (créatives, imaginatives), encourage la verbalisation des apprenants, comme en témoigne leur tâche finale : la présentation sur la vie et l’œuvre de V. Hugo. Les conditions favorables permettent d’amorcer le processus de développement en classe et hors de la classe, dans une perspective communicationnelle. La classe devient un contexte pragmatique et interactionnel, propice au développement de l’interlangue, en favorisant les mécanismes de vérification, d’utilisation, de réutilisation, ainsi que l’acquisition.

4.2. Apprentissage hybride – Séquence pédagogique

Cet apprentissage du FLE crée une expérience éducative plus flexible, adaptative et enrichissante telle que consignée par les retours des apprenants dans le tableau suivant :

Tableau 3 : Évaluation de l’efficacité de la séquence didactico-pédagogique par les apprenants

Type d’enseignement Très attrayant 87,00 %
Attrayant 10,00 %
Assez attrayant 3,00 %
Variété des activités à réaliser Beaucoup 92,00 %
Assez 6,00 %
Peu 2,00 %
Lecture sur papier et sur l’écran Intéressante 89,00 %
Compliquée 11,00 %
Module d’apprentissage Créatif 93,00 %
Instructif 94,00 %
Interactif 96,00 %
Enrichissant 92,00 %
Motivant 94,00 %

Du côté des apprenants, ces nouveaux cadres d’enseignement/apprentissage du FLE (Fiche d’apprenant)4 génèrent un enthousiasme et une motivation importante grâce à l’accent mis sur les éléments tels que l’intérêt pour le sujet d’étude (tâche finale à accomplir) avant l’apprentissage, l’association de temps d’activité et de réflexion, la responsabilisation collective de la classe en ce qui concerne la réalisation des tâches et des sous-tâches, les possibilités d’initiatives, l’intensité et la progressivité de l’apprentissage. Ils reconnaissent que les deux modalités de mise en pratique de la séquence didactico-pédagogique permettent d’externaliser le cours, que ce soit sur l’écran du TBI (tableau blanc interactif) ou de l’ordinateur, ainsi que sur la plateforme dédiée. Les apprenants ont énormément apprécié ces nouvelles modalités de travail qui leur ont offert la possibilité d’explorer différents modes d’exposition aux savoirs et d’« instaurer une meilleure continuité entre temps scolaire et périscolaire » (Becchetti-Bizot, 2017, p. 20).

4.3. Alternance entre le mode présentiel et distanciel

Cette approche dynamique, qui évolue en parallèle des avancées technologiques et des besoins éducatifs changeants, représente une solution flexible pour optimiser l’apprentissage du FLE. Dans cette dimension, l’attention est dirigée vers les approches pédagogiques utilisées et les objectifs de l’enseignement, influençant ainsi le statut du savoir, les rôles des apprenants et la posture professionnelle des enseignants.

4.3.1. Effets perçus par les apprenants

Les modalités d’alternance entre la lecture sur papier et sur écran, entre la prise et le traitement de l’information, entre la présence et la distance, suscitent du plaisir chez les apprenants. Cela encourage leur esprit d’investigation et rend l’apprentissage moins monotone et ennuyeux. Cette formation, dont la tâche finale a une dimension culturelle et qui est divisée en une série de sous-tâches en harmonie avec les objectifs généraux et spécifiques, accorde une grande importance au travail collaboratif, permettant ainsi aux apprenants d’échanger, de répartir l’information et de réaliser des productions collectives et collaboratives. En nous appuyant sur les informations que leur discours révèle concernant ces pratiques, nous pouvons résumer leurs évaluations dans le tableau suivant. Ce tableau est reproduit d’après Guichon (2012, p. 91), en suivant la typologie de Tardif (1998, p. 35) et il a été adapté pour refléter leurs propos :

Tableau 4 : Paradigme d’apprentissage reproduit par Guichon (2012, p. 91) selon la typologie de Tardif (1998, p. 35).

Dispositif didactique Paradigme d’apprentissage
Conception de l’apprentissage – Développement de compétences
– Nouvelles modalités
– Création de relations
Conséquences pédagogiques – Élargissement de savoirs
– Transformation d’information en connaissance viable
– Médiation
Activités – À partir de l’apprenant
– À partir du projet de recherche et de tâche finale
– Relations interactives
– En action en classe
– Préaction
Modes d’évaluation – En référence aux compétences développées
Orientation des rôles de l’enseignant – Axé sur l’étayage et le « désétayage »
Orientation des rôles de l’apprenant – Acteur
– Constructeur
– Collaborateur
Attitude et relations attendues de la part des apprenants – Collaboration
– Interaction
– Entraide
– Relations d’indépendance

La créativité et le plaisir accrus dans les nouveaux environnements d’apprentissage de la langue, ainsi que la synergie réussie de ces deux univers d’apprentissage sous la tutelle d’un enseignant encourageant les compétences multimodales à travers l’utilisation de supports médiatiques, sont mises en avant à la fois par les enseignants et les apprenants. Ils ont souligné les modalités d’alternance entre le mode présentiel et distanciel, le roulement entre différentes ressources matérielles adaptées à leur usage, les activités prévues de réception ou de traitement de nouvelles connaissances, ainsi que la contiguïté spatiale et temporelle des textes, hypertextes et illustrations de ce matériel pédagogique. Une modalité de travail novatrice pour eux, sans charge de travail supplémentaire notable, a été rendue possible grâce à la cohérence du scénario pédagogique et à l’hybridation ingénieuse de la structure du dispositif didactique, offrant une combinaison d’options spatiopédagogiques diverses.

4.3.2. Effets perçus par les enseignants

Assurément, les enseignants ont compris qu’ils devaient s’adapter à ces nouveaux environnements d’alternance associant le fait littéraire et le numérique, mais aussi s’ajuster à ce type d’apprenant – acteur social – acteur libre de trouver son rythme d’apprentissage et une certaine flexibilité.

Dans la mise en pratique de la séquence didactique en présentiel avec des outils numériques, l’enseignant compétent, vrai organisateur, facilitateur, présente la formation, guide l’apprenant, facilite l’opération d’apprentissage, aplanit les difficultés éventuelles pour aider l’apprenant à atteindre les objectifs ciblés et à prendre le contrôle de la réalisation de la tâche, à développer ses aptitudes, à se servir de l’interactivité technique pour effectuer des opérations intellectuelles (rechercher des informations, structurer des données, répondre à des questions). Il offre un appui motivationnel, assure les échanges et la collaboration entre apprenants en classe et il indique qu’il a revivifié ses modes d’enseignement en tirant parti au maximum de nouvelles pratiques en classe ou hors classe et des supports divers.

Dans le mode distance, l’enseignant engagé s’est plié sans difficulté à la complexité de la séquence en ligne : « V. Hugo, un homme, une histoire » et sans angoisse de se voir dépossédé de ses tâches par les outils numériques malgré son habitude à enseigner en présentiel. Dans une dynamique d’implication et de responsabilisation conformes à l’autonomie de l’apprenant, l’enseignant devient plutôt un accompagnateur qui vise l’ensemble de l’acte d’apprendre.

Au final, nous notons l’acceptabilité du scénario pédagogique par les enseignants et une mise en œuvre relativement fluide. Nous reprenons dans la figure qui suit quelques éléments à considérer lors du développement de nouvelles pratiques pédagogiques intégrant des outils numériques ainsi qu’une fragmentation de l’espace temps et lieu (distanciel/présentiel) en nous appuyant sur Noben et Denis (2021, p. 12).

Schéma 2 : Illustration de l’efficacité pédagogique de la séquence didactique « Victor Hugo, un homme une histoire »

Image

Conclusion

Cet article a scruté les effets du dispositif hybride « Victor Hugo, un homme, une histoire » du point de vue tant des enseignants que des apprenants. L’objectif principal était d’identifier de manière précise les liens entre les différentes composantes pédagogiques caractérisant ce dispositif d’enseignement et le développement des compétences chez les apprenants. Ce dispositif hybride reposant sur les cinq « dimensions majeures » (Burton & coll., 2011) associe de multiples sources d’information, des genres très divers en rapport avec un même thème et de l’interactivité avec l’idée d’un aller-retour. De plus, « les conditions gagnantes » nécessaires, telles que le contenu de qualité, les mises à jour régulières, les temps de téléchargement minimaux, et l’utilisation conviviale d’un scénario centré sur les tâches, sous-tâches, les utilisateurs (enseignants, apprenants du FLE) et les objectifs pédagogiques, ont été scrupuleusement respectées (Nielsen, 2000, p.381). Néanmoins, une objection potentielle réside dans la représentativité du contexte réel dans lequel le dispositif a été déployé, plus spécifiquement le cadre hellénique. Cette dimension locale pourrait soulever des questions sur la généralisation de l’efficacité du dispositif à d’autres environnements linguistiques et culturels. Par conséquent, une extension de cette approche à des contextes plus diversifiés permettrait d’évaluer sa transférabilité et son adaptation à des réalités variées. En conclusion, le dispositif hybride « Victor Hugo, un homme, une histoire » présente une initiative prometteuse pour l’enseignement du FLE, embrassant la richesse des nouvelles technologies et l’interactivité tout en respectant les principes pédagogiques essentiels. Bien que des objections puissent émerger concernant la spécificité du contexte hellénique, celles-ci fournissent des pistes pour des recherches futures visant à affiner et à optimiser cette approche, en garantissant sa pertinence dans un panorama éducatif plus vaste.

1 Partie de ma recherche doctorale soutenue en novembre 2023 et publié avec le titre La séquence numérique pour l’enseignement-apprentissage de la

2 Journal de perception des effets subjectifs des enseignants et apprenants ; grille d’évaluation des apports de la séquence.

3 Cette école dont je suis directrice, responsable des cours et enseignante, s’adresse à toute personne qui pour sa formation générale ou son activité

4 Voir Baroutsaki-Tsirigoti, S. (2019). La séquence numérique pour l’enseignement-apprentissage de la littérature dans la classe de FLE. Éditions

Bibliography

Becchetti-Bizot C. (2017). Repenser la forme scolaire à l’heure du numérique : Vers de nouvelles manières d’apprendre et d’enseigner. Rapport 2015-056. Inspection générale de l’éducation nationale.

Burton C., Noble K. & Fletcher P. (2011). Enhanced incentive motivation for sucrose-paired cues in adolescent rats: possible roles for dopamine and opioid systems. Neuropsychopharmacology, 36, 1631–1643

De Schryver G.-M. (2011). A Way with Words: Recent Advances in Lexical Theory and Analysis: A Festschrift for Patrick Hanks. Menha Publishers.

Garrison D.R. & Vaughan N.D. (2008). Blended Learning in Higher Education: Framework, Principles, and Guidelines. John Wiley & Sons.

Guichon N. (2013). Une approche sémio-didactique de l’activité de l’enseignant de langue en ligne : réflexions méthodologiques. Éducation et Didactique, 7 (1), 101-116.

Huberman A. & Miles M.-B. (1991). Analyse des données qualitatives : recueil de nouvelles méthodes. De Boeck.

Meyer, F., Verquin Savarieau, B., Petit, M., & Bourque, C. (2020). Le numérique pour une hybridation de qualité. Médiations et médiatisations, 4, 3-8. doi.org/10.52358/mm.vi4.180.

Nissen E. (2019). Formation hybride en langues : articuler présentiel et distanciel. Éditions Didier.

Nielsen J. (2000). Designing Web Usability, the Practice of Simplicity. New Riders Publishing.

Noben N. & Denis B. (2021, 18 novembre). Les plus-values pédagogiques liées à l’intégration du numérique : représentations d’enseignants ayant mis en place des projets d’intégration du numérique dans leurs pratiques. Colloque ROC 2021, Solidarités numériques en éducation : une culture en émergence. CRIFA/Liège Université.

Paquelin D. (2014). Présence, distance : vers de nouvelles configurations organisationnelles. Distances et Médiations des Savoirs, 7. https://journals.openedition.org/dms/797.

Peraya D., Pelletier C., Villiot-Leclercq E., Nagels M., Morin C., Burton R. & Mancuso G. (2012). Typologie des dispositifs de formation hybrides : configurations et métaphores. Programme complet et actes Congrès 2012 de l’Association internationale de pédagogie universitaire. 147-155.

Tardif M., Lessard C. & Gauthier C. (1998). Formation des maitres et contextes sociaux. Presses universitaires de France.

Appendix

Annexe 1 : Journal de perception des effets subjectifs des apprenants

Nom :        Prénom :        Modalité de formation

 

Indicateurs Niveau
perceptif
Niveau
transactionnel
Niveau
cognitif
Niveau
pédagogique
Estimations
générales
Étape 1          
Étape 2          
Étape 3          
Étape 4          
Étape 5          

Annexe 2 : Grille d’évaluation des apports de la séquence

Apports Suffisant Insuffisant
– Activation des acquis.
– Élaboration de nouveaux apprentissages.
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Apprentissage axé sur l’agir afin qu’il soit pertinent pour l’apprenant. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Situations signifiantes et motivantes pour l’apprenant. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Mobilisation et investigation de l’apprenant. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Valeurs pédagogiques : cours créatif et instructif, caractère interdisciplinaire et interactif favorisant le développement à plusieurs. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Dimensions linguistiques, culturelles et affectives en harmonie avec l’approche actionnelle. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Utilisation d’un environnement techno-pédagogique.
– Processus de médiatisation et de médiation.
Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Articulation présence-distance-champ fertile d’échange. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Développement de l’autonomie de l’apprenant. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5
– Ouverture du dispositif. Suffisant Insuffisant
1 2 3 4 5 1 2 3 4 5

Annexe 3 : Résumé des fonctions de l’enseignant en formation en classe et en ligne

Dimensions Rôle de l’enseignant
La formation en classe La formation en ligne
Administrative :    
– Informer l’apprenant des modalités de formation à sa disposition.
– Faciliter l’accès à des lieux de travail supplémentaires, aux ressources pédagogiques complémentaires, aux lieux de regroupements.
Pédagogique :    
– Clarifier les procédures de la formation.  
– Orienter l’apprenant vers des ressources, des documents, des activités supplémentaires. ✓ (si nécessaire)
– Guider l’apprenant et planifier les activités. ✓ (si nécessaire)
– Faciliter l’alternance présence-distance.
– Organiser le travail collectif.  
– Animer la dynamique d’échanges entre les acteurs de la formation.
– Soutenir la médiation.  
Méthodologique :    
– Aider l’apprenant dans la gestion de son apprentissage. ✓ (si nécessaire)
– Adapter en permanence la session d’apprentissage aux besoins.
– Offrir des appuis méthodologiques.
– Communiquer les critères d’évaluation de l’activité.  
– Améliorer en permanence le processus par rétroaction.  
Psychologique et socio-affective :    
– Encourager l’apprenant, le soutenir moralement.
– L’aider à relativiser les difficultés rencontrées.
– Développer sa confiance.
– Créer des conditions favorables aux interactions. ✓ (si nécessaire)

Notes

1 Partie de ma recherche doctorale soutenue en novembre 2023 et publié avec le titre La séquence numérique pour l’enseignement-apprentissage de la littérature dans la classe de FLE, Éditions universitaires européennes, 2019, EAN 9786139524143.

2 Journal de perception des effets subjectifs des enseignants et apprenants ; grille d’évaluation des apports de la séquence.

3 Cette école dont je suis directrice, responsable des cours et enseignante, s’adresse à toute personne qui pour sa formation générale ou son activité professionnelle, désire apprendre ou approfondir la langue et la culture françaises. Les groupes sont de petite taille afin de permettre des échanges variés et multiples entre les étudiants et des prises de paroles plus fréquentes. https://www.xo.gr/profile/profile-911497788/el/.

4 Voir Baroutsaki-Tsirigoti, S. (2019). La séquence numérique pour l’enseignement-apprentissage de la littérature dans la classe de FLE. Éditions universitaires européennes.

Illustrations

Schéma 1 : Formation hybride – la séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

Schéma 1 : Formation hybride – la séquence pédagogique « Victor Hugo, un homme, une histoire »

Schéma 2 : Illustration de l’efficacité pédagogique de la séquence didactique « Victor Hugo, un homme une histoire »

Schéma 2 : Illustration de l’efficacité pédagogique de la séquence didactique « Victor Hugo, un homme une histoire »

References

Bibliographical reference

Sophie Baroutsaki-Tsirigoti, « Alternance entre apprentissages en classe et hors classe pour des élèves de FLE en Grèce en 2022. Effets observés par deux enseignants utilisant le matériel didactique « Victor Hugo, un homme, une histoire » », Didactique du FLES, 2:2 | 2023, 171-187.

Electronic reference

Sophie Baroutsaki-Tsirigoti, « Alternance entre apprentissages en classe et hors classe pour des élèves de FLE en Grèce en 2022. Effets observés par deux enseignants utilisant le matériel didactique « Victor Hugo, un homme, une histoire » », Didactique du FLES [Online], 2:2 | 2023, Online since 22 décembre 2023, connection on 24 juillet 2024. URL : https://www.ouvroir.fr/dfles/index.php?id=884

Author

Sophie Baroutsaki-Tsirigoti

Sophie Baroutsaki-Tsirigoti est née à Nauplie, en Grèce. Diplômée de l’université de Grenoble 3 (France) en sciences du langage, spécialité français langue étrangère. Elle a fait des études de deuxième cycle (master 2) à l’université du Mans (France) en didactique des langues et nouvelles technologies. Docteure en littérature française et comparée de l’université de Bordeaux III. Docteure de la Sorbonne Université Paris IV « La littérature au service de l’interculturalité dans la classe de FLE en Grèce et l’apport des nouvelles technologies » (UR Sens Textes Informatique Histoire).
Elle enseigne à l’école privée de langue et de culture françaises ABC à Mytilène et à l’université de l’Égée dans le cadre du multilinguisme. Elle a été décorée par la République française d’un chevalier de l’ordre des Palmes académiques pour ses services à l’éducation, sa contribution à la diffusion de la langue et de la culture françaises, des sciences et des arts. C’est en même temps une récompense pour son parcours universitaire et sa contribution au développement de la coopération gréco-française.
Participe activement à des conférences et des séminaires scientifiques internationaux : mai 2018 à Poitiers ; mai 2019 à l’UQAM (Montréal) ; octobre 2019 à l’université de Rouen Normandie (Mont-Saint-Aignan) ; mars 2021 à Cergy Paris Université ; juin 2021 à l’ENS de Meknès (Maroc) ; juillet 2021 au CRIFPE (Montréal, Canada) ; juillet 2021 au XVe congrès mondial de la FIPF (Tunisie) ; mai 2022 à l’ENS Messaoud Zeghar (Sétife, Algérie) ; juillet 2022 à Exeter (Royaume-Uni), avec une importante activité de rédaction dans des revues scientifiques.

Copyright

Licence Creative Commons - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Générique (CC BY-NC-ND 4.0)